BREVETS : LIZ, NOUVEAU PROCÉDÉ D’ASSEMBLAGE

Le brevet LIZ, une alternative aux rivets dans l'aéronautique

Une alternative aux rivets dans l’aéronautique

Face à une attente identifiée dans le monde de l’aéronautique qui est d’aller de plus en plus vite avec une cadence industrielle limitée par le montage des rivets, CKP Engineering a imaginé et breveté un nouveau procédé d’assemblage de pièces intitulé LIZ

Précisions de Sébastien Grossir, ingénieur brevet auprès du cabinet Junca & Associés et Julien Ferrazzo, fondateur et expert chez CKP …

C. n’P. : Avant de présenter le brevet Liz, rappelez-nous quels sont les critères à remplir pour obtenir un brevet ?

Sébastien Grossir : Pour être brevetable, une invention doit remplir quatre critères. Elle doit apporter une solution technique en réponse à un vrai problème technique. Elle doit également donner lieu à une application industrielle, c’est-à-dire être industrialisable. Enfin, elle doit être nouvelle et inventive.

C. n’P. : Le brevet Liz met en lumière un nouveau procédé d’assemblage de matériaux composites, métalliques et hybrides. Dans quel contexte cette invention a-t-elle vu le jour ?

Julien Ferrazzo : L’idée première était de répondre premièrement à un problème de cadence industrielle limitée par le montage des rivets, et d’apporter un contrôle qualité à 100 %, automatique et géolocalisé. ». Mais le brevet Liz ne s’arrête pas là puisqu’en remplaçant l’assemblage par rivet, il évite tout perçage du carbone qui créé des amorces de ruptures, demande des aménagements techniques spécifiques, un process de montage complexe avec une majorité de manœuvre humaine dans des endroits difficiles d’accès et un contrôle qualité complexe à automatiser. Le patch biphasique Liz a donc intégré dans son cahier des charges ces problématiques dès sa conception, et offre ROI rapide car intégration en lieu et place des rivets avec un gain masse important en créant des structures porteuses conçues dédiées. 

C’est ainsi que nous avons inventé le patch biphasique, un nouveau procédé simple et rapide qui évite le perçage du carbone, tout en ayant un contrôle qualité à 100% automatique et géolocalisé, avec un objectif gain/masse, des investissements produits et process maîtrisés !                                                                                                                                                                                                                                                                                            En plus d’un gain de productivité fort, cette technique apporte un gain de temps pour l’assembleur.

C. n’P. : Ce brevet permet donc à CKP de protéger son invention ?

S. G. : En effet, si quelqu’un copie le brevet Liz, CKP peut intenter une action en justice pour attaquer ce contrefacteur et, entre autres, réclamer des dommages et intérêts.

LIZ dans le secteur aéronautique

Utiliser le brevet LIZ permet :

  • Un contrôle qualité à 100% automatique et géolocalisé
  • Une augmentation de la productivité
  • Une meilleure résistance des matériaux
  • Un assemblage simple et rapide
  • Pour un Retour sur Investissement rapide

Le petit plus : LIZ est adaptable à d’autres secteurs comme le ferroviaire ou encore le maritime.

Retrouvez les détails et explications de Liz dans la vidéo ci-dessous.

Ce brevet est à vendre.

Des questions / renseignements ? N’hésitez pas à nous contacter !


logo ckp blanc

Copyright - Com n'plus 2021-2022

  • Tél. : +33(0) 5 58 03 19 42

  • contact [at] ckp-engineering.fr

  • Siège social
    18 Rue Pasquier
    75008 Paris

  • Centre de recherches
    620 Chemin de Pourcate
    40270 Cazères-sur-l'Adour